Alerte sur la situation de la prise en charge des personnes en précarité en Occitanie

Alerte sur la situation de la prise en charge des personnes en précarité en Occitanie - Communiqué de presse FAS Occitanie et URIOPSS Occitanie

Le ministère de la Cohésion des Territoires a confirmé la mise en place d’un plan d’économie de 57 millions d’euros concernant les établissements qui hébergent et accompagnent les personnes en précarité (CHRS) en quatre ans dont 20 millions dès 2018. Cela se traduit en région Occitanie d’une baisse annoncée par la Direction générale de la cohésion sociale de près de 1 230 000 euros.

 

Cette réforme amène à un nivellement par le bas de la qualité de l’accompagnement et va donc limiter les possibilités d’insertion des personnes hébergées.

 

Il y a un véritable risque d’écrémage des publics, notamment la sélection des personnes sans domicile les plus proches de l’autonomie au détriment des plus exclues à fort besoin d’accompagnement, ou encore la sélection des personnes les plus solvables. Les formes d’accompagnement renforcés ou innovantes seront particulièrement affectées. On peut aussi envisager comme conséquence directe la fermeture de places et des licenciements.

 

Lire le communiqué de presse